Cuba et Monténégro : deux destinations à la mode

Décidément c’est plus fort que moi, à peine rentré de vacances, je pense déjà à ma prochaine escapade. Et d’après les informations prises auprès de connaissances travaillant dans le secteur du tourisme, le Monténégro et Cuba sont les destinations phares du moment.

Cuba

Comme Cuba vient à peine de s’ouvrir aux tourisme, cet archipel des Caraïbes est aujourd’hui l’objet de toutes les convoitises. Du coup, tout le monde veut y aller, dans la mesure où cette destination a tellement à offrir, avec de nombreux sites magnifiques, sans doute encore inconnus. Même moi je ne suis pas indifférent à cette destination, puisque je compte m’y rendre dès que mon emploi du temps me l’autorisera.

Quoi qu’il en soit, les inconditionnels du tourisme nautique et balnéaire comme moi auront de quoi s’occuper puisque l’île abriterait de magnifiques plages encore restées sauvages. On m’a, entre autres, chaudement recommandé la très moderne station balnéaire de Varadero, avec ses vingt kilomètres de plages de sable fin.

Mais Cuba ne se résume pas seulement à son littoral. En effet, cinq de ses principales villes sont aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Bien sûr, c’est le cas de La Havane. Difficile en effet de ne pas consacrer quelques lignes à la capitale cubaine avec ses monuments et ses édifices religieux de style colonial. Parmi les incontournables, il ne faut pas passer à côté du Château del Morro, de la Cathédrale de San Cristobal, ou encore de l’usine de cigares Partagas.

Le Monténégro

Vos engagements professionnels ne vous permettent pas de vous absenter plus de trois jours ? Pas de souci, vous n’avez pas besoin de partir aussi loin que Cuba. En Europe, dans les Balkans, le Monténégro n’attend que vous, j’ai trouver un site qui en parle sur l’annuaire Balade & Voyage. Qui plus est, c’est seulement à quelques heures de la France. Et comme ce pays n’est pas plus grand que l’Ile-de-France, vous pouvez aisément le visiter le temps d’un week-end.

Bien sûr, les belles plages n’y manquent pas. Toutefois, le Monténégro est surtout réputé pour ses paysages et ses sites naturels. Apparemment le tourisme de masse n’a pas encore laissé ses empreintes dans ce pays. Raison de plus pour y séjourner dès maintenant, car d’ici quelques années, ce sera comme la Croatie. J’ai déjà eu la chance d’y passer une semaine de vacances et je n’ai gardé que de très bons souvenirs.

Ainsi, pour profiter au maximum de la nature, de la flore, mais surtout de la faune locale, Podgorica, la capitale n’était qu’une ville d’étape pour moi. J’ai multiplié les excursions et les randonnées dans les légendaires bouches de Kotor. Sans oublier les ruines historiques de la forteresse Haj-Nehaj.

Comment améliorer les conditions de croissance de vos plants de légumes

Vous voulez améliorer les conditions de croissance de vos plants de légumes, fruits ou autres semis, l’installation d’un film de protection, tunnel, ou cloche de forçage est la solution qui vous convient. En effet, les châssis et tunnels apportent des avantages non négligeables à vos plants, même si ce ne sont pas des armes absolues contre le froid, les châssis et tunnels offrent une excellente luminosité. Ils protègent également les phénomènes qui aggravent les effets du froid, comme les courants d’air ou encore l’humidité.

Les tunnels – pour cultiver rapidement et facilement votre jardin et votre potager

Les fabricants et les magasins qui se spécialisent dans la vente et distribution des semences potagères, semences florales, engrais et produits de traitement, outillages, accessoires jardin et potager proposent des solutions innovantes qui raviront les mains vertes : les tunnels qui se déclinent sous différents modèles. Il faut souligner que le tunnel est un accessoire extrêmement simple mais indispensable. Il est composé de quelques arceaux métalliques et un film plastique légèrement transparent. Son côté pratique explique sa large diffusion dans les potagers d’aujourd’hui.

Sur le marché, vous trouverez différents type de tunnel, le tunnel de forçage est caractérisé par sa conception simplissime. Il se compose d’anneaux métalliques qu’on enfonce dans le sol et d’un film en polyéthylène. Sa résistance au vent et la tenue de sa couverture est assurées par la terre. Ce tunnel est fermé aux deux extrémités par un anneau plus petit. Le tunnel de forçage est léger et utilisé en début de saison afin de protéger les plants de salade des gelées tardives. Facile à déplacer, il permet d’éviter le dessèchement de la terre.

Il y a aussi ce qu’on appelle le tunnel de culture. Plus robuste par rapport au premier, il protège les plantes du froid en début et en fin de saison. Mais à part cela, ce tunnel de culture protège les végétaux contre les ravageurs, les insectes et les oiseaux au cours de leur culture jusqu’à la récolte.

Conseils pratiques pour bien utiliser un tunnel

Afin d’optimiser la durée de vie de l’utilisation de votre tunnel, vous devez rester vigilant du changement climatique. Si la météo annonce un fort coup de vent, vous devez armer solidement vos tunnels avec des pierres et enfoncez plus solidement les carreaux. Si vous pouvez, l’idéal c’est de démonter les tunnels pour abriter puis les remettre en place après l’alerte. De même, afin de faire profiter un maximum d’ensoleillement à votre tunnel, vous devez toujours l’orienter suivant un axe est-ouest.

Décoration intérieure 2016 – les tendances qui donnent du pep’s à votre intérieur

Comme chaque année, les nouvelles tendances décoration intérieur arrivent en ce moment. Puisque ce n’est pas toujours facile de décorer son intérieur en respectant les tendances déco de l’année ou de la saison, nous avons sélectionné pour vous des idées pour rester au top et pour garder le style de votre intérieur.

Pour l’année 2016, la tendance prône le mélange des styles modernes et traditionnels. Une décoration qui comporte sur des tons naturels et subtils combinés avec des nouveaux objets décoratifs. Côté fonctionnel, on mise toujours sur une maison fonctionnel, économique et garantissant le confort de ses occupants.

Une tendance alliant nature et design

En 2015, la tendance en décoration intérieure est dirigée vers la nature accompagnée d’un design sobre et naturel ainsi que des couleurs apportant de la chaleur, indispensable pour rehausser les meubles. Pour 2016, on mise sur des couleurs vives mélangées à du pastel, des formes géométriques et des matériaux du type industriel ; les bois bruts restent toujours intemporels.

Pour faire la différence avec l’année précédente, il suffit de mettre en valeur les objets de décoration. Côté meubles, on les apprécie par leur beauté proche de la nature avec des matériaux naturels et authentiques. Naturel et authentique, les tons chauds du bois participent au charme de votre intérieur. Quant aux tissus, les matériaux naturels restent au top : lin, laine, coton, ces tissus s’intègrent facilement dans le décor de votre intérieur.

Concernant la finition, tout dépend de votre goût. Chambre adulte, chambre enfant, salle de séjour, cuisine…les nouvelles tendances en matière de décoration d’intérieur ont une place importante dans votre maison ou appartement.

La lumière

Les lumières LED de longue durée seront les bienvenus dans votre intérieur, et vous permettent de faire une économie d’énergie. À part sa durabilité par rapport aux ampoules traditionnelles, elles sont très appréciées dans les maisons modernes et peuvent être utilisées de nombreuses manières.

Dans les magasins spécialisés, vous pouvez acheter des LED avec des couleurs chaudes, idéales pour la tendance déco 2016. Mais à part les lumières, les dessins et les formes géométriques sont très à la mode pour l’année 2016 ; des motifs triangulaires sur les textiles, des horloges hexagonales sur les murs… Vous pouvez également ajouter des plaids, abat-jours ou encore des vases pour créer un design naturel et unique dans votre chambre. Si vous avez encore besoin d’aide, les photos sur la toile vous seront très utiles.

 

Les cinq missions principales d’un comité d’entreprise

Principalement constitué de représentants syndicaux et de représentants élus, le comité d’entreprise est investi d’un certain nombre de missions parmi lesquelles figurent l’obtention d’avantages sociaux pour le personnel, l’amélioration économique de l’entreprise, l’amélioration des conditions de travail des salariés et le développement économique de l’entreprise. Voici quelques explications qui vous aideront à y voir plus clair sur les rôles du C.E.

Le C.E. joue un rôle dans l’économie de l’entreprise

Conformément à la loi Auroux, le comité d’entreprise doit prendre en ligne de compte les intérêts des salariés lors des prises de décision liées à l’organisation du travail, à l’évolution financière et économique ou aux techniques de production de l’entreprise. Le C.E. participe activement dans la mise en place des projets ayant cours au sein de la société notamment au sujet du licenciement de représentants du personnel, du licenciement collectif, des changements opérés au niveau du règlement intérieur, de l’ajout de nouvelles technologies ou encore des changements au niveau de l’organisation du travail.

collegue-ceLe C.E. participe aux actions culturelles et sociales

Le comité d’établissement s’occupe de tout ce qui touche les actions sociales et culturelles de l’entreprise. Il prend notamment en charge la mutuelle de santé, participe aux frais de restauration et s’engage à créer des crèches ou des jardins familiaux. Au-delà, il s’occupe des activités sportives ainsi que des activités de loisirs comme les séjours, les colonies de vacances, ou l’organisation de l’arbre de Noël de fin d’année, etc. Il a aussi pour mission de gérer et organiser les activités culturelles en proposant notamment des prix préférentiels pour la visite de musées, pour les spectacles, les parcs d’attractions, etc. Comité d’entreprise, voici votre guide de fournisseurs spécialisés qui pourra vous aider à mener à bien vos diverses actions.

Le rôle consultatif du C.E.

Un employeur ne peut pas valider certaines décisions liées à des sujets bien précis tant qu’il n’a pas consulté le comité d’entreprise. Cette consultation est entreprise dans le cadre de tout projet d’importance capitale qui n’est pas de nature individuelle ou ponctuelle. Elle doit être faite au moment où le projet est abouti, mais pas encore amendable. L’employeur ne peut pas prendre de décisions définitives tant qu’il n’a pas entamé la démarche d’information consultation. Le non-respect de cette règle est considéré comme un délit d’entrave.

Les missions du C.E. dans la formation professionnelle

La formation professionnelle joue un rôle crucial dans le développement de l’activité d’une entreprise. Elle permet d’améliorer les compétences des salariés tout en boostant la productivité. La formation favorise également la carrière du personnel. Elle joue un rôle clé dans la compétitivité et participe à la fidélisation des équipes en augmentant leur motivation, leur satisfaction ainsi que leur sentiment d’appartenance. Au-delà, la formation est un élément essentiel dans l’amélioration de l’organisation en matière de sécurité et de santé au travail. Toutes les orientations choisies dans le domaine de la formation professionnelle au sein d’une entreprise doivent être choisies en accord avec le comité d’entreprise. Il donne son avis sur le plan, le fonctionnement et l’organisation de ladite formation.

Les attributions du C.E. dans l’amélioration des conditions de travail

Le C.E. travaille en étroite collaboration avec le CHSCT qui a pour tâche d’assurer la sécurité au travail, la prévention, la protection de la santé et l’amélioration des conditions de travail. Le rôle du C.E. est complémentaire à celui du CHSCT. Il peut demander à ce comité d’entreprendre certaines études et analyses conformément aux articles stipulés dans le Code du travail.

Comment choisir son chauffe-eau L’hiver

L’hiver est déjà bien installé et rien n’est plus agréable pendant cette période que de profiter d’un bon bain chaud ou d’une douche relaxante. En effet, pendant cette période, nos chauffe-eaux sont mis à l’épreuve, c’est pourquoi il est important de porter une attention toute particulière au choix de son chauffe-eau. Pour bien choisir son chauffe-eau, il est important de connaître les besoins de son foyer en eau chaude, car plus votre famille est grande, plus le volume de votre chauffe-eau se doit d’être conséquent. En outre, il faut être conscient que la capacité du chauffe-eau n’est pas représentative de la quantité d’eau chaude disponible. En effet, sa capacité représente le volume d’eau chaude d’une température moyenne de 60 degrés contenu dans la cuve. Cette eau doit ensuite être mélangée à un certain volume d’eau froide afin d’obtenir la température désirée. Ainsi, un chauffe-eau de 200 litres fournira environ 370 litres d’eau, soit l’équivalent des besoins d’une famille composée d’un couple et de leurs deux enfants.

Choisir un Chauffe-eauLes chauffe-eaux de la marque Thermor sont disponibles en plusieurs tailles de 50 à 300 litres. De plus, ils disposent de différents moyens de fixation : vertical, sur pied ou encore horizontal. Ils sont ainsi très modulables et s’intègrent parfaitement au sein de la maison même dans les endroits les plus exigus. iSi-Sanitaire, une boutique en ligne de produits sanitaires, vous propose de commander votre nouveau chauffe-eau Thermor. Ce site recense les trois séries phares de la marque : Blindés, Duralis et Petites Capacités. Les chauffe-eaux de la série Blindés, comme le nom l’indique possèdent une résistance blindée ce qui prolonge la durée de vie de la cuve. Les chauffe-eaux de la série Duralis, grâce à la technologie brevetée ACI hybride peuvent s’adapter à tous types d’eau. Ceux de petites capacités sont des chauffe-eaux d’appoint très puissants et peuvent être installés sur ou sous un évier.

Ainsi, bien choisir son chauffe requiert de connaitre ses besoins mais il est également important de miser sur la qualité et la fiabilité. Les chauffe-eaux de la marque Thermor, fabriqués en France, sauront combler vos attentes et sans vous ruiner grâce aux petits prix de chez iSi-Sanitaire !

Pouvoir écouter de la musique librement et facilement

Pouvoir écouter librement et facilement de la musique à notre époque passe bien évidemment par l’utilisation d’internet. Des sites spécialisés proposent en effet en ligne des services aux internautes incluant l’écoute de la musique selon les goûts et les bourses de chacun. C’est une manière sans doute de lutter contre les téléchargements de musique illégaux, oui mais à quel prix? Tentons d’éclaircir un peu la situation d’une offre conséquente mais inégale.

De la musique avant toute chose
Tous les enfants du rock et leurs descendants ont intégré la musique dans leur quotidien au même titre que les études, le travail ou la télévision. Besoin vital pour les uns, élément déstressant pour les autres, la musique est un complément indispensable à l’équilibre de bon nombre d’entre nous ou à défaut un passe-temps comme un autre. Sans aller jusqu’à dire comme le grand philosophe Nietzsche que «sans musique, la vie serait une erreur», cet art majeur a pris une place de plus en plus grande dans la vie des jeunes, des adultes et des moins jeunes de 7 à 77 ans (et même plus) en envahissant notre espace quotidien. Les 2 technologies permettant aux internautes l’écoute de la musique sont le streaming et le téléchargement de fichiers musicaux. Le streaming est un moyen d’écoute de la musique -et également de visualisation d’images- sans avoir à les télécharger sur son ordinateur. C’est pratique lorsque l’idée est d’écouter seulement de la musique sans nécessairement occuper de la place inutile sur son disque dur. Pour une écoute durable et répétée de musique, le téléchargement de fichiers de musique du site sur le disque dur de son ordinateur ou sur son mp3 est nécessaire mais généralement cette copie est payante.Les sites gratuits d’écoute de musique sur Internet
Tous les sites spécialisés du Français Deezer au Suédois Spotify en passant par Musicovery et MusicMe, proposent des écoutes gratuites mais limitées dans le temps sauf Spotify qui vient d’offrir à ses clients une écoute illimitée 100% gratuite. Sinon, les grandes stations radio offrent une écoute illimitée et gratuite de leurs programmes. D’autres radios 100% internet sont accessibles en ligne librement et gratuitement. C’est très important car les amateurs de musique ont leurs goûts propres et rechignent à écouter les radios généralistes. Les amateurs de Rap, de Rock, de Hard-Rock, de musique sud-américaine etc… souhaitent des stations radio focalisant leurs programmes sur des types de musique particuliers et rien d’autre. Une offre d’écoute de musique qu’il ne peuvent trouver quasi exclusivement que sur internet.Les sites payants de téléchargement de musique
Les formules sont différentes selon le site spécialisé mais tous les sites proposent une écoute partielle ou totale gratuite et moyennant un abonnement de quelques euros par mois, un téléchargement illimité ainsi que des bonus de qualité. Ainsi le site Français Deezer propose une écoute gratuite de 10 heures par mois entrecoupée de réclames publicitaires. Les auditeurs de Deezer souhaitant s’affranchir de la pub devront acquitter un abonnement de près de 5 ou 10 euros par mois selon les formules et les possibilités d’utilisation du site. Le suédois Spotify propose moyennant un abonnement d’environ 10 euros par mois non seulement l’écoute sans pub mais aussi le téléchargement illimité. Sur Musicovery, c’est l’originalité qui prime. L’internaute a en effet le choix entre différentes périodes musicales correspondant à des styles bien précis (années 50, 60, 70, 80…), 18 styles de musique et 4 ambiances. Ces 3 critères lui permettent de définir très précisément un style musical. Avec un abonnement de 3 euros par mois, il peut bénéficier d’options additionnelles et surtout d’une meilleure qualité d’écoute.

Graphiste, comment trouver l’inspiration ?

Aujourd’hui de nombreux sites nous donnent un petit coup de pouce en cas de panne d’inspiration. Nous avons bien dit inspiration et non plagiat ! Il s’agit seulement de trouver des idées et de s’en inspirer.
Voici un petit listing de tous les sites qui vous inspireront probablement :

Pinterest

Parfait pour créer des planches tendances, ce site vous permet de partager et de chercher des idées. Tout est réuni sur un tableau que vous avez créé au préalable. Très pratique, on devient très vite accroc !!

Graphisme inspiration

Dribble

Cette fois ci il s’agit de graphiste et d’artistes de tous les univers qui proposent leurs créations.
dribble inspirations

From Up North

Encore un site avec des artistes d’horizons très variés qui vous font partager toutes leurs créations. Tout est catégoriser par thème : typographie, logo, architecture.
inspiration graphiste

Behance

Autre site très connu, Behance qui répertorie plein de créations. Les artistes vous font partager leurs créations mais vous font aussi découvrir l’évolution de leur projet. Très intéressant !
Behance inspiration

Logopond

Très bon site d’inspiration pour les logos cette foi ci.
Logopond inspiration logo

Les blogs de graphistes

Il faut aussi aller jeter un œil chez les graphistes freelance, qui bien souvent en plus de leur site internet, tiennent un blog graphisme où ils partagent leurs inspirations et leurs idées !

 

Les Forums d'Entraide

Si à l’origine le web était un espace pour mettre à disposition des documents, il est aujourd’hui un lieu d’échange et d’entraides entre les utilisateurs. Le même changement s’applique pour les marques et le support associé à leurs produits. Les documentations techniques et les manuels existent encore, mais la stratégie qui prévaut sera d’abord de chercher si un autre utilisateur a rencontré le problème auparavant. 

À quoi sert un forum d’entraide ?

Le premier réflexe pour répondre à une question est d’utiliser un moteur de recherche et d’y taper sa question. L’internaute y cherche une réponse claire et rapide à son problème. Le consommateur est exactement le même et ne s’attend pas à tomber sur un fichier PDF de 500 pages pour résoudre son problème. Cette documentation technique est donc une problématique réelle pour les entreprises. Si l’utilisateur n’est pas satisfait et s’il ne trouve pas la réponse à sa question facilement, il aura davantage tendance à laisser un avis négatif. Beaucoup plus qu’un client satisfait.

Pour répondre à ce besoin de réponses croissant des usagers, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à mettre en place des forums d’entraides. Ceux-ci permettent à leurs clients de poser leurs questions aux autres utilisateurs du produit qui auraient pu rencontrer le même problème. Lorsqu’une solution est trouvée, les futures personnes qui rencontreront le problème auront directement un moyen simple et efficace d’y accéder. En effet, il n’est pas rare de retrouver dans les premiers résultats de recherches des sujets de forums résolus lorsque l’on pose une question sur Google.

Les forums et les réseaux sociaux cohabitent

Cette tendance vers le partage entre utilisateurs n’est en réalité pas nouvelle, les forums ont précédé de loin les réseaux sociaux. C’était à l’origine un des rares moyens, avec le mail et le chat, de partager des connaissances entre internautes. On a beau utiliser le terme web 2.0 à tout va, les forums restent les laboratoires qui ont vu naître l’interaction à distance et ce n’est pas parce que les médias n’en parlent pas autant que Facebook ou Twitter qu’ils ne sont plus populaires. Au contraire, de nombreux forums spécialisés sont encore massivement utilisés par des passionnés comme des néophytes.

Mais si les forums ont permis aux internautes de s’échanger des informations entre eux, les réseaux sociaux ont également eu un effet bénéfique. C’est à partir de leurs naissances que la majorité des entreprises a enfin compris qu’une présence en ligne leur était nécessaire. À la fois pour se construire une image de marque et éviter les problèmes de « bad buzz », mais aussi pour interagir avec les membres.

Twitter en est un exemple flagrant, puisque les utilisateurs ont le droit sur ce réseau à s’attendre à une réponse rapide provenant directement de la marque. C’est d’ailleurs pour cela que le métier de Community Manager est de plus en plus recherché par les entreprises. Il devient crucial de savoir gérer une communauté d’utilisateurs pour arriver à en faire ressortir le meilleur. Pour le client qui souhaite voir ses problèmes résolus, mais aussi parfois simplement interagir avec la marque. Mais encore plus pour les entreprises qui gagnent une image de qualité auprès de clients désormais fidélisés.

Tout ceci montre qu’aujourd’hui la tendance est à l’interaction entre les humains. Nous sommes de plus en plus connectés et tous ces outils, réseaux sociaux et forums, permettent de rester en contact avec une communauté qui nous ressemble. Cette tendance ne semble pas s’inverser et l’on est en droit de se demander comment ces outils vont se transformer dans les années à venir.

Comprendre le prêt hypothécaire en 3 points.

En général, le terme d’hypothèque renvoie très souvent aux termes crédit ou de gage. Il s’agit d’un emprunt sur du long terme en vue de devenir propriétaire d’un bien immobilier. En moyenne, les ménages s’endettent sur du très long terme étant donné les sommes empruntées, généralement élevées. Plus clairement, c’est un contrat garanti par le droit de gage immobilier. L’institut financier effectue un versement au débiteur. Celui-ci doit alors payer des intérêts et hypothétiquement amortir son emprunt hypothécaire. Pour l’achat de votre première maison, c’est le moyen qu’il vous faut pour pouvoir réaliser votre rêve au plus vite. Par la suite, vous pourrez également déjà vous projeter vers l’achat d’une résidence secondaire avec l’aide de votre hypothèque. Mais pour comprendre comment cela fonctionne, nous allons voir en trois points l’essentiel du prêt hypothécaire.

Prêt hypothécaire

Première étape : ce qu’il vous faut pour acquérir votre première propriété.

Pour votre premier pas, il est important que vous sachiez que pour un achat de propriété, vous devez disposer d’une mise de fonds minimale de 5% de son prix d’achat. Par la suite, vous devez également donner la preuve de votre capacité à débourser tous les frais qui réfèrent à l’achat, car bien évidemment, il y a plusieurs détails qui sont pris en compte. L’argent déboursé pour le déménagement, les rémunérations du notaire, etc… qui représentent 1,5 % du prix de la propriété. Pour commencer votre démarche, il va vous falloir rencontrer un courtier hypothécaire pour l’obtention de la préautorisation hypothécaire pour être fixé sur vos capacités d’emprunt. Vous aurez également besoin d’un courtier immobilier pour trouver plus vite la propriété qui vous conviendra le mieux et facilitera votre achat en rédigeant entre autre votre offre. Une fois que votre prêt est autorisé, il vous faudra trouver une assurance habitation, dont une copie sera à faire parvenir au notaire pour qu’il n’y ait aucun problème au point de vue administratif. Un petit conseil avant l’achat, visitez d’abord le quartier pour vous familiariser et surtout pour tester en quelques sortes l’entourage et l’environnement social qui s’y trouve.

Les termes techniques à connaitre.

Pour ne pas vous perdre, vous devez connaitre les différents termes techniques que vous serez amenés à utiliser ou que vous entendrez sans doute, lors des conversations avec vos interlocuteurs sur le sujet. Il y a tout d’abord ce qu’on appelle le transfert hypothécaire, c’est une possibilité qui vous est accordée lors de du renouvellement de votre prêt hypothécaire, vous pourrez changer d’institution financière. Après nous avons la renégociation hypothécaire, qui vous offrirait la possibilité à renouveler votre hypothèque avant la date échéance de votre terme pour un motif donné. Vous avez aussi ce qu’on appelle le regroupement des dettes, qui est une opération visant à regrouper toutes vos dettes en un seul emprunt qui est le prêt hypothécaire. Par la suite, il y a la consolidation d’actifs, que vous pourrez utiliser pour dégager des fonds pour investir dans différents types de placements ou dans un multiplex.

Les avantages du prêt hypothécaire.

Bien évidemment, le plus gros avantage réside dans la vitesse de votre achat, moins long que les économies, le prêt hypothécaire vous permet d’acquérir votre maison beaucoup plus rapidement. N’oublions pas que les démarches à suivre à la concrétisation de tout cela n’est pas une mince à faire, cependant, il faut savoir s’entourer et donc de choisir les meilleurs dans chaque domaine, à commencer donc par le courtier. Un autre avantage réside dans les taux, qui peuvent vous être très favorables et vous feront faire des économies et par déduction vous faciliter la vie tout simplement.

Pour en savoir plus, rendez vous sur Multi-Prêts

Le vélo électrique, une contribution à la protection de l’environnement 

S’il a été dit maintes et maintes fois que le réchauffement planétaire ne cesse de s’accroitre, la responsabilité revient à l’homme. Par ses activités et ses recherches, l’humanité ne se soucie guère des effets nocifs que cela produit sur la planète. Et pourtant, il existe plusieurs manières de participer à la protection environnementale, ou du moins, diminuer au maximum la dégradation. C’est pour cela que le vélo est un moyen très efficace pour cela. Mais avec le vélo électrique, c’est encore mieux.

Pourquoi choisir le vélo électrique ?

Le vélo électrique, c’est en quelque sorte une nouvelle version des anciennes bicyclettes. Même s’il existait déjà une ancienne version de ladite invention vers les années 1800, il fait un grand retour sur la scène internationale et commerciale depuis quelques années, notamment avec des grands revendeurs comme cycloboost. Par définition, le vélo électrique est une bicyclette à moteur, fonctionnant à l’aide d’une batterie électrique, d’où son nom. Et comme toute batterie, ce dernier est rechargeable pour rendre garantir le bon fonctionnement du moyen de transport. Son principe est que l’on puisse parcourir un maximum de distance avec le moins d’effort possible.

Un côté sport


De plus, faire du cyclisme est un sport complet. Outre le plaisir que l’on peut ressentir, le vélo électrique est aussi très pratique pour les déplacements que ce soit en agglomération ou en campagne. En effet, les courses en ville seront plus rapidement terminées à l’aide d’un vélo électrique. Eviter les embouteillages, profiter du grand air… telles sont les avantages dont on profite lorsqu’on l’utilise. Et de toute façon, le fait que la bicyclette soit électrique ne changera en rien la façon dont on s’en sert. Enfourcher et pédaler, quoi de plus simple pour se déplacer sans encombre.
Le vélo électrique, c’est vivre normalement tout en diminuant les effets de serre.