3 animaux sauvages utiles pour notre jardin

Dans le jardin, chaque animal tient un rôle important dans l’équilibre de l’écosystème. Plutôt que de les chasser, il est nécessaire de les utiliser comme des alliés. Ils contribueront à la bonne santé de votre jardin.

Le hérisson : un allié incontournable

Faisant partie de la grande famille des insectivores, le hérisson constitue un vrai allié pour les jardiniers qui veulent protéger leurs plantes contre les divers insectes. Cet animal se caractérise par ses fameux piquants au nombre de 7000 qui lui permettent de se protéger des éventuelles agressions. Même si le hérisson est petit (20 à 30 cm de long), il a un appétit féroce. Dans les jardins, il se nourrit de sauterelles, de limaces, d’escargots, de criquets, de mille-pattes, de vers de terre, d’araignées ou encore de charançons. Il arrive aussi qu’il ne craigne pas les vipères. De toute façon, il bénéficie de la protection de ses pointes. Cette armure va aussi servir à protéger les potagers et les parterres de fleurs de façon écologique. Les jardiniers n’ont plus besoin d’utiliser des pesticides et autres insecticides pour éliminer les nuisibles puisque le hérisson le fait très bien seul et naturellement. À ce titre, il faut savoir que la population de ces animaux est aujourd’hui menacée par l’usage de ces produits chimiques comme l’attestent des blogs spécialisés comme Le Site des Animaux ou Le Mag des Animaux. Pour que ces animaux prospèrent dans les jardins, éviter l’usage de ces pesticides est conseillé. D’ailleurs, la loi est très sévère à ce sujet.

La grenouille rousse : pour traquer les insectes

Un autre auxiliaire qu’il faut absolument avoir dans son jardin est la grenouille rousse. Colorée, amusante avec ses chants et ses capacités exceptionnelles à bondir très haut, cette espèce est aussi inoffensive sauf peut-être pour certains insectes et petits mammifères dont elle raffole pour ne citer que les escargots, les limaces, les araignées, les cloportes et les divers insectes volants. Grâce à elle, vous serez naturellement débarrassé des nuisibles dans votre jardin, ce qui permettra de bien équilibrer son écosystème. La grenouille rousse se reconnaît par la zone sombre située derrière les yeux qui la démarque des autres grenouilles et les motifs foncés sur sa peau. Elle a aussi de longues pattes postérieures. Pour attirer ce mammifère dans le jardin, il est conseillé d’entretenir des points d’eau peu profonds et de bannir l’usage des pesticides.

Le lézard des murailles, excellent auxiliaire de jardin

À ne pas confondre avec les mabouyas d’Afrique et des Antilles ou les geckos, le lézard des murailles se distingue par son corps aplati de couleur grise ou brune qui arbore diverses marques au niveau des flancs. Il vit principalement entre les pierres des murets et dans les fentes minérales qui sont exposées à un fort ensoleillement. Dans le jardin, il a un rôle de chasseur. Il va traquer les criquets, les sauterelles, les araignées, les coléoptères, les papillons et autres petits insectes. Il arrive même qu’il se nourrisse de petits escargots, de cloportes et de chenilles. Bref, c’est une bestiole fortement utile aux jardiniers d’autant qu’il ne détruit rien sur son passage.