Les mauvais comportements au volant

Les conducteurs d’automobiles, font assez souvent preuve de mauvaises habitudes ou ont des comportements qui peuvent se révéler dangereux. Même si ils n’ont pas des positions identiques dans le classement de chaque pays, certains de ces comportements se retrouvent partout.

La distraction.
Le conducteur distrait s’intéresse à beaucoup plus de choses qu’à la conduite. Il regarde le paysage, les boutiques, mange, boit, téléphone ou discute avec ses passagers.
La frime.
Le frimeur conduit pour se montrer et faire admirer son véhicule. Son comportement souvent exuberant et sans gêne rend parfois sa conduite dangereuse.
La nervosité.
Les nerveux ne supportent rien ; celui qui est devant ne roule pas assez vite, celui qui est derrière est trop prêt, celui qui vient en face n’est pas assez à droite etc….Le nerveux est toujours prêt à klaxonner et invectiver les autres usagers. Ses accélérations ou manœuvres souvent vives et surprenantes en font un conducteur  agressif.
L’inexpérience.
Le jeune conducteur qui vient d’avoir son permis, lancé depuis peu dans la circulation, est tenté de suivre les mauvais exemples précédents. Ce sont malheureusement les premiers accrochages qui le remettent dans le droit chemin.
La trop grande confiance en soi.
On trouve cette trop grande confiance chez des personnes plus ou moins âgées, qui conduisent depuis des dizaines d’années et qui connaissent tout de la conduite automobile, non mais !……Sauf peut être quelques règles et la signification de certains panneaux. Très sûrs d’eux, fixés sur leur objectif, ils en oublient parfois ce qui se passe autour et peuvent vite devenir les conducteurs les plus dangereux .